Imprimer Envoyer à un ami
Envoyer à un ami
Vos coordonnées :

Votre nom :
Votre email :
Coordonnées de vos ami(e)s :
Nom :   Email :
 
 
 
 
 
 

Entreprendre: mais par où commencer ?


Entreprendre: mais par où commencer ?
 
 
 
 
6 étapes pour faire de votre projet un succès
 
 
Cet article liste les étapes-clés qui permettent de se lancer avec entrain, mais de manière intelligente, dans la création d’une entreprise. Tout abandonner pour réaliser ses rêves, d’accord, mais méthodiquement!
 
“Transformer une idée en projet ne se fait pas en un claquement de doigt!”
 
Vivre de sa passion, développer une invention, changer de mode de vie, de mode d’action, collaborer, co-créer… Quand on veut se lancer dans la création d’entreprise, il y a mille et une pistes à explorer. Et d’étapes à franchir. Ce plan en 6 étapes répond aux questions que tous les porteurs de projets se sont déjà posées: “Par où commencer”?, “Comment faire un plan financier?”, “Et si je cherchais des fonds?”, “Mon projet est-il vraiment novateur?” 
 
1. Quel est mon projet, au juste?
Cette base de travail servira de socle pour développer et mener à bien votre projet de création d’entreprise. Prenez le temps d’identifier l’essence de votre projet, ce que fera votre entreprise, à quels besoins elle répondra, en quoi consisteront clairement vos services, et en quoi ces derniers se différencieront de ceux qui existent déjà sur le marché (c’est votre plus-value!). Enfin, il faudra déterminer les moyens nécessaires à la réalisation de ce projet.
 
 Décrivez votre projet par écrit en quelques phrases: qu’offrez-vous concrètement à vos clients? Dans quelle région? Quelle est votre plus-value? Quelles sont les valeurs de cette nouvelle entreprise?

2. Quel est mon fil conducteur?
La réussite d’un projet de création d’entreprise ne dépend pas uniquement d’éléments économiques et financiers, mais surtout d’éléments humains, à commencer par votre motivation.
 
 D’ailleurs, pourquoi vous lancez-vous? Quel a été le déclic? Aurez-vous le temps de la faire grandir? La niaque? Le soutien moral de vos proches?
 
Parce que créer son entreprise, c’est avant tout agir avec méthode en suivant un ordre chronologique précis. Transformer une idée en projet ne se fait pas en un claquement de doigt!
 
 
3. Quels sont mes atouts?
Que vous soyez face à un banquier ou à un futur partenaire, vous devrez les convaincre que vous êtes LA bonne personne pour concrétiser ce fameux projet. Il est donc temps de réfléchir en quoi votre personnalité, votre expérience, votre réseau… sont un plus pour votre projet.

→ Comment décririez-vous votre parcours scolaire et professionnel? Face au stress, aux échecs, comment avez-vous rebondi? Qu’est-ce qui vous anime? Vous ressource? Vous donne envie de vous lever le matin? Notez ceci par écrit. Si besoin, posez la question à vos proches pour y voir encore plus clair. Les autres nous connaissent souvent mieux que ce qu’on suppose.

4. Qui sont mes clients?
“Qui trop embrasse mal étreint”: ah, cette petite voix intérieure qui nous fait dire “Je cible tout le monde au cas où…”. Intéresser tout le monde, voilà un rêve bien éloigné de la réalité. Sans ciblage précis, comment affiner son offre et développer sa stratégie de communication? Comment se vendre sans se corrompre, aussi?

→ Concentrez-vous sur la typologie de vos clients, si ce sont des particuliers: sexe, âge, catégorie socio-professionnelle, lieu de résidence, habitudes de consommation… Puis, passez en mode détective: allez à leur rencontre, interrogez-les sur leurs besoins, leurs modes de vie, leurs attentes… Dans le domaine qui vous concerne (services, accompagnement à la personne, technologies, vente au détail, gestion du ménage…), quelles difficultés rencontrent-ils? Quelles solutions recherchent-ils? N’oubliez pas: votre but est de leur faciliter la vie et de rendre votre projet indispensable pour mieux le vendre.
→ Point d’attention: on a parfois tendance à confondre client et utilisateur. Celui qui réalise l’acte d’achat n’est pas nécessairement l’utilisateur du produit/service. À l’évidence, une entreprise qui vend des biberons s’adresse aux parents alors que c’est l’enfant qui utilisera le produit. Tenez-en compte dans votre cheminement

5. Comment construire mon plan financier
C’est la partie du projet qui fait peur - les tableaux, les chiffres… un mauvais souvenir d’école, peut-être? -, pourtant, ce n’est pas la plus difficile. Le plan financier doit permettre de se faire une idée de l’attractivité de votre projet d’un point de vue purement économique. Avoir un fort potentiel de rentabilité est une chose, encore faut-il que la probabilité d’atteindre ce potentiel soit réelle.

→ À l’heure de construire votre plan financier, il faudra être réaliste. Vous l’aurez compris, l’objectif n’est pas de montrer les meilleurs chiffres, mais un plan sincèredétaillé et ancré dans le réel.
→ Au début, nous nous imaginons au four et au moulin - des commandes à la gestion du compte Facebook -, mais la réalité nous rattrape souvent. Pensez donc à insérer dans ce plan financier toutes les dépenses nécessaires pour faire de votre projet un succès (sous-traitance, employés…).
 
6. De qui m’entourer?
“Seul, on va plus vite, ensemble on va plus loin”. Non, vous n’êtes pas un surhumain! Pour réussir, il faudra inévitablement déléguer une partie de votre travail (la gestion des réseaux sociaux, la comptabilité…) et faire appel à des experts qui pourront vous épauler tout au long du processus de création d’entreprise.

Nos idées pour y arriver:
→ Participez à des événements de networking qui vous permettront de rencontrer des (futurs) entrepreneurs. Ils auront plus que probablement des pistes à vous donner, des ressentis à exprimer. L’expérience, il n’y a que ça de vrai!
→ Choisissez avec soin vos partenaires, soit les experts qui créeront votre site Web, vos copywriters, mais aussi ceux qui se chargeront de la communication de votre entreprise, notamment. Un rendez-vous au préalable s’impose alors, afin de comprendre si vous êtes sur la même longueur d’onde.
→ Votre banquier rencontre tous les jours des entrepreneurs comme vous. Il pourra donc vous partager des informations importantes et des conseils pertinents dans la période d’élaboration de votre projet. N’attendez pas de faire une demande de crédit pour le rencontrer!
→ Votre futur comptable aura un rôle prépondérant dans la gestion de votre entreprise. Choisissez-en un qui connaisse votre secteur, qui ait une vision globale de votre activité et qui tienne compte de vos besoins pour l’avenir, notamment en terme de pension. Le feeling ne passe pas? Ses explications ne sont pas claires à vos yeux? Il est toujours temps de changer!
→ Participez à nos formations. Far organise aussi des formations afin de vous donner toutes les chances d’atteindre vos objectifs.
 
Consultez notre agenda