Imprimer Envoyer à un ami
Envoyer à un ami
Vos coordonnées :

Votre nom :
Votre email :
Coordonnées de vos ami(e)s :
Nom :   Email :
 
 
 
 
 
 

Je négocie mon salaire


Connaissez votre valeur

Combien valez-vous sur le marché de l'emploi ? Question difficile et pourtant nécessaire. La manière la plus simple d'y répondre consiste à comparer votre salaire à celui de travailleurs ayant la même formation et la même expérience que vous. Surfez sur des sites comme www.references.be. Ils vous donneront une idée de votre valeur sur la base de votre âge, de votre formation et de votre secteur.

Plus qu'un salaire brut

Ne vous limitez pas à votre salaire brut. Négociez aussi, par exemple, un 13e mois, une participation aux bénéfices, une voiture de société, un GSM, un ordinateur, des vacances supplémentaires, une cotisation de pension de l'employeur, la durée de votre contrat. Si vous gagnez un peu moins, mais que vous bénéficiez d'une cotisation de pension, vous serez certainement gagnante.

Préparez-vous à l'entretien

La négociation salariale est un entretien délicat. Assurez-vous de pouvoir expliquer vos prétentions salariales. Quels sont vos points forts ? Pourquoi êtes-vous si précieuse pour l'entreprise ? Quelle valeur ajoutée apportez-vous ? Réfléchissez aussi aux concessions que vous allez faire. Et pensez à tous les scénarios possibles. Gardez toujours à l'esprit les intérêts de l'employeur.

Préparez une réponse à ces questions

  • A combien s'élevait votre dernier salaire ?
  • Pourriez-vous accepter un salaire de départ inférieur ?
  • Quel est le salaire minimum qui vous satisferait ?
  • Pouvez-vous m'en dire plus sur votre parcours salarial ?
  • A combien vous évaluez-vous ?
  • Le salaire n'est pas négociable.
  • Les autres candidats ont des prétentions salariales nettement inférieures.
  • Trouvez-vous le salaire important ?
  • Que dites-vous si je vous propose autant ?

Auteur : Sven Hubin pour Ascento

Vous avez des questions ? Vous désirez en savoir plus ? Cliquez sur le lien ci-dessous.