Imprimer Envoyer à un ami
Envoyer à un ami
Vos coordonnées :

Votre nom :
Votre email :
Coordonnées de vos ami(e)s :
Nom :   Email :
 
 
 
 
 
 

Marie Ledent


Mon métier me permet de participer modestement à visibiliser l'activité économique des femmes et donc à travailler sur le long terme vers une plus grande égalité entre les sexes.


Marie, peux-tu nous dire en quelques mots ce que fait Crédal Entreprendre ?

Nous organisons depuis 2005 le programme de formation et d’accompagnement AFFA. L’objectif est de permettre aux femmes qui ont un projet d’entreprise d’en étudier la faisabilité et, le cas échéant, de mettre en place une plan d’action pour le concrétiser. D’autre part, Crédal Entreprendre est agréé en tant que S.A.A.C.E (Structure d’Accompagnement à l’Auto Création d’Emploi) depuis janvier 2012, ce qui nous permet d’élargir notre offre de services et d’accompagner des porteurs de projets – hommes et femmes – dans la création de leur activité. Les porteurs de projet peuvent donc faire appel à notre équipe pour peaufiner leur plan d’affaires, réaliser un plan financier prévisionnel, rechercher le financement adéquat ou encore préparer une entrée en couveuse.

Quels sont, selon toi, les plus du programme AFFA ?

Sans hésitation, la mise en place de cercles de travail constitués de 4 ou 5 porteuses de projet. Ces cercles favorisent une dynamique d’échange et de soutient entre les participantes et leur donnent l’occasion de mutualiser leurs compétences, d’échanger tuyaux et infos utiles, de bénéficier du feedback de pairs, et parfois tout simplement de recevoir un petit mot d'encouragement. Ce sont en fait des réseaux miniatures ! On peut les considérer comme un tremplin vers des réseaux plus larges.

Qu'est-ce qui t'a motivée à t'investir dans ce programme, à le développer avec autant de passion ?

Cela a ravivé un intérêt qui sommeillait en moi depuis longtemps pour les rapports entre les hommes et les femmes, ce qui fait qu'on est homme ou qu'on est femme dans une société donnée, les mécanismes qu'il y a derrière les choix et les croyances en la matière, les répercussions que cela peut avoir, les possibilités que l'on a d'agir pour plus d'égalité.

Mettre en place un programme spécifiquement pour les femmes qui envisagent de se lancer a tout son sens car cela permet de travailler à partir de leur spécificité et donc d'augmenter leur chance de réussir.

Ton avis sur les réseaux féminins, même s'il va de soi que tu es convaincue de leur intérêt ?

Dans un réseau féminin, on n'est pas minoritaire en tant que femme et rien que cela c'est extrêmement agréable. On peut aborder tous les sujets, très librement, avec d'autres femmes qui vivent les mêmes difficultés et portent les mêmes ambitions.

Un réseau comme f.a.r a de plus la très grande richesse de rassembler des femmes de tous les horizons, des femmes de toutes origines socioprofessionnelle. Chacune vient avec ses compétences, ses passions, ses centres d'intérêt, et participe à toutes sortes d'activités aussi bien ludiques que formatives. Et c'est là qu'on se rend compte que 1+1 = 3 et plus.

Sur un plan plus global, les réseaux féminins donnent de la visibilité au rôle économique des femmes dans les sociétés, ils font réfléchir (Tiens, pourquoi un réseau rien que pour les femmes ?). Ils permettent aussi à beaucoup de femmes de faire les premiers pas dans l'activité de réseautage et donc, dans un second temps, de rejoindre d'autres réseaux, dont des réseaux mixtes. Il est très important pour les femmes de s'insérer et de développer leur réseau quand on sait que la plupart des possibilités d'affaires et l'accès aux postes intéressants passent par là.