Imprimer Envoyer à un ami
Envoyer à un ami
Vos coordonnées :

Votre nom :
Votre email :
Coordonnées de vos ami(e)s :
Nom :   Email :
 
 
 
 
 
 

Liviane Pasquazzo


Une jeune femme passionnante, accueillante et sympa, qui met un point d'honneur à nous faire découvrir des objets originaux (de jeunes créateurs aussi) qu'elle choisit méticuleusement.


Liviane, qu'est-ce qui t'a motivée à entreprendre ?

Le besoin de travailler dans un milieu qui me passionne, l'envie de faire partager les choses qui me touchent, mes connaissances,... mais aussi un fameux penchant pour l'indépendance. L'envie de faire vivre aux Liégeois les moments magiques que je vivais lorsque je faisais les boutiques (à Bruxelles notamment) et que je ne retrouvais nulle part ici.

Une boutique pour les enfants sages et moins sages, de 0 à 99 ans, où (et c'est rare) nos enfants peuvent fouiner à leur guise pour découvrir l'objet de leurs rêves.

Créer, est-ce facile ou plutôt un parcours du combattant ?

C'est un parcours comme toutes les créations d'entreprise. Du combattant, je ne sais pas, mais d'une battante dans mon cas certainement. C'est surtout un parcours plein de rebondissements, semé de bonnes et de moins bonnes nouvelles. J'ai travaillé d'arrache-pieds, bien décidée à aller au bout de mes rêves. Heureusement, les banques et le fonds de participation ont accepté mon projet. J'avais l'embarras du choix, ce qui est un sérieux avantage.

Une fois Lilibellule lancée, les choses ont suivi leur cours grâce au bouche à oreille et les journalistes sont venus à moi... Une chance car tout s'est mis en place facilement et rapidement. Cela ne signifie pas que se lancer est simple comme bonjour. Loin de là ! Cela demande énormément de confiance en soi, de patience, de passion et d'endurance. Pour mettre toutes les chances de mon côté, je me suis adressée à un organisme d'accompagnement où j'ai été bien entourée. L'aide de ma famille et de mes amis a fait le reste.

Faire partie d'un réseau, c'est important ?

F.a.r et d'autres réseaux m'ont permis de rencontrer d'autres indépendantes motivées. Ce que je trouve positif, c'est l'entraide que j'y trouve. On se renvoie la balle, on se référence. On se fait connaître et j'y ai rencontré de chouettes femmes devenues clientes et pour certaines des amies.