Imprimer Envoyer à un ami
Envoyer à un ami
Vos coordonnées :

Votre nom :
Votre email :
Coordonnées de vos ami(e)s :
Nom :   Email :
 
 
 
 
 
 

Geneviève Smal


SI-TROUILLE: DE LA PRISE DE PAROLE AUX JEUX D’AMBIANCE

Jouer, c’est tout ce qui l’intéresse. Sur scène d’abord, puis dans les entreprises où elle donne des conférences ludiques. Ou encore avec «Takattak » et «Satyrik », les jeux impertinents qui délient les langues et bousculent les idées reçues. C’est certain, jouer pour réussir, c’est le crédo de Geneviève Smal. Et c’est très sérieux.

Article et interview paru dans la revue Audace  

La parole a toujours été son fort. Elle aime ses accents, sa force de conviction et prend un plaisir fou à la manier dans tous les sens, sans y faillir bien sûr. Cela fait un bon bout de temps que Geneviève Smal a créé «Si-Trouille», sa société de communication, spécialisée en prise de parole en public. Après avoir enseigné au Conservatoire de Namur, Geneviève a décidé de se consacrer à ceux et celles qui doivent convaincre un auditoire, en les aidant à prendre la parole en toutes circonstances. Un livre (La Parole en Public pour les timides, les stressés et autres tétanisés, sorti chez Édipro) et trois jeux plus loin, (Takattak, Takattak Family et Satyrik, chez Si-Trouille Editions), elle virevolte entre ses projets, passant aisément du coaching aux séminaires ou confé- rences.

L’AUDACE, C’EST QUOI ?

L’audace, c’est un peu comme réaliser ses fantasmes, donner corps à ses rêves et s’assurer pour plus tard de regarder le passé avec sérénité. Les audacieux sont bien moins stressés que ceux qui ne le sont pas. Ils avancent avec confiance, un goût de défi en bouche. Ce sont finalement de grands enfants. Quoi de plus beau?

L’AUDACE, ÇA S’APPREND ?

Il y a ceux qui osent naturellement. Et puis il y a tous les autres, ceux qui doivent se pousser un peu, beaucoup parfois. Alors oui, ça s’apprend et quand on y a pris goût, il est difficile de revenir en arrière. C’est d’ailleurs l’objet de mon séminaire fétiche, «La stratégie de l’audace », que je donne depuis plus de 20 ans.

VOTRE PLUS BEAU COUP D’AUDACE ?

J’en ai eu pas mal depuis que j’ai reçu ce conseil: arrête de réfléchir. Je trouvais cela terriblement bateau et même idiot. Et puis j’ai essayé. Si j’avais réfléchi quand j’ai quitté mon métier d’enseignante en arts de la parole, si j’avais réfléchi en créant ma société de communication et, dernièrement, si j’avais réfléchi en signant le bon de commande pour mon premier jeu, je le regretterais à présent. Bien sûr, il faut faire la différence entre la réflexion raisonnable et celle qui vous empêche d’avancer et de prendre des décisions. Mais quand tout est prêt, il faut foncer. J’aurais bien aimé avoir cette aptitude beaucoup plus tôt. À l’école par exemple.

UNE IDÉE AUDACIEUSE POUR ENCOURAGER L’ENTREPRENEURIAT ?

Arrêter de dire « oui, mais », pour certains, est déjà très audacieux.

CE QUE VOUS AIMERIEZ OSER FAIRE ?

Franchir le prochain pas plus rapidement. Il se passe beaucoup de choses pour le moment. Nous avons créé et édité trois jeux en un an, j’ai lancé plusieurs séminaires en prise de parole et en esprit de répartie, j’aide les dirigeants dans leurs discours et je donne des conférences de plus en plus souvent et de plus en plus loin. Si je devais avoir une nouvelle audace, ce serait certainement de travailler avec des responsables politiques étrangers. J’adore ça.


SI-TROUILLE
www.si-trouille.com