Imprimer Envoyer à un ami
Envoyer à un ami
Vos coordonnées :

Votre nom :
Votre email :
Coordonnées de vos ami(e)s :
Nom :   Email :
 
 
 
 
 
 

Soo Yang Geuzaine


« Il n’y a rien de plus sérieux que le plaisir » - André Terrail, Tour d’Argent, Paris

Passionnée par la valorisation du patrimoine culturel, Soo Yang a plus d’une corde à son arc. Enthousiaste et bosseuse, elle défend les standards de haute qualité dans le domaine de la conservation patrimoniale. Cela fait d'elle une ambassadrice efficace et volontaire de la Culture à Liège et au-delà de ses frontières. 

En quoi consiste ton activité ?

Soo Yang assume actuellement la responsabilité du département des arts décoratifs du musée « Le Grand Curtius » à Liège. Elle est également Conservatrice adjointe et Secrétaire de l’Institut archéologique liégeois.

Administratrices de diverses sociétés savantes et associations culturelles, Soo Yang est notamment membre du Réseau Art Nouveau Network, du Groupe d’étude du XVIIIe siècle et des Révolutions de l’Université de Liège, de l'Union professionnelle des Métiers de la Communication, de l’Alliance française de Liège et d’Europa Nostra Belgium. Elle a été tout récemment désignée par le Gouvernement wallon comme membre de la section des Monuments à la chambre régionale de la Commission royale des Monuments, Sites et Fouilles.

Soo Yang a obtenu son diplôme de licence en histoire de l’art et archéologie de l’Université de Liège et un diplôme d’études approfondies en Philosophies et Lettres de la même Université. Terminant une thèse de doctorat, Soo Yang étudie l’architecture de villégiature et le style cottage à travers l’œuvre de l’architecte bruxellois Art nouveau, Georges Hobé (1854-1936) dont elle est l’auteur de la première monographie et de nombreux articles.

Soo Yang a été appelée à faire partie comme experte de la culture du Groupe du Vendredi, plateforme de la Fondation Roi Baudouin qui réunit les jeunes talents belges déterminés à améliorer l’état de notre société à l’endroit de dossiers stratégiques et de sujets clés.

Elle est également active dans les débats sur le patrimoine culturel. 

Qu’est-ce qui t'a motivée à occuper ce poste ?

La passion du patrimoine culturel et immobilier m’a encouragée à travailler au sein d’une institution muséale qui est la première en Wallonie en raison de ses collections prestigieuses dont l’aura est pleinement internationale.

Quel est ton meilleur coup d’audace ?

Avoir accepté l’invitation à participer au « Business Women Trophy ».

Quel était ton rêve d’enfant ?

D’évoluer dans la magistrature ou la diplomatie internationale. J’ai pu toutefois à travers ma carrière professionnelle mettre en avant mes relations nationales et internationales ainsi que faire preuve de diplomatie. 

Quels sont tes hobbies ?

Œnologie (Chevalier de la Confrérie des Chevaliers du Tastevin), cuisine (concours, prix coup de cœur du jury), organisation de voyages et de visites guidées, expertise en tant qu’historienne de l’art et archéologue, formatrice dans des séminaires de recyclage en antiquariat.

Pour toi, entreprendre au féminin, c’est…

Parvenir à s’inscrire dans des fonctions habituellement réservées aux hommes et de gérer, avec mes capacités féminines, un département muséal.

F.a.r et moi…

Tel le navigateur ayant besoin du phare pour s’orienter, chacune peut trouver ses référents dans son F.a.r : réseau dynamique, aux activités variées et aux rencontres enrichissantes.