Imprimer Envoyer à un ami
Envoyer à un ami
Vos coordonnées :

Votre nom :
Votre email :
Coordonnées de vos ami(e)s :
Nom :   Email :
 
 
 
 
 
 

Fabienne Bister


Fabienne ose prudemment avec lucidité ! 

Mon parcours

 

Reprise de l’entreprise familiale après plusieurs années de journalisme, donc intérêt pour la communication et l’image de l’entreprise.  

Engagement dans le lobbying de défense des PME dans plusieurs fédérations, notamment la FEB, sans langue de bois : passage dans les débats télévisés, etc.

Passion pour « faire mentir » les théories du marketing classique et faire vivre un produit existant depuis longtemps (+ création de nombreux nouveaux produits).

 

 

Le déclic pour mon projet professionnel

 

Quand je travaillais comme journaliste et consultante, j’ai été interpellée en peu de temps par Henri Mestdagh (ex-patron de la chaine de supermarchés) et un collègue consultant à Paris, qui m’ont tous deux conseillé de me pencher rapidement sur l’avenir de la moutarderie car les résultats étaient moins bons.  J’ai donc réfléchi, rédigé un plan de reprise de l’entreprise, et décidé de me lancer dans ce défi : prendre la succession de mon père à la tête d’une entreprise petite, connue, mais légèrement en recul au niveau des chiffres.

 

 

 

Ma personnalité et ma société

 

Audace réfléchie, prise rapide de décisions après avoir rassemblé les infos nécessaires, professionnalisme, persévérance.

 

L’entrepreneuriat pour moi

 

Il est unique.  Il y a autant de formes d’entrepreneuriat qu’il y a d’entrepreneurs.  Le genre (M/F) et le diplôme importent peu : c’est la personnalité qui compte.

 

Une anecdote qui me décrit bien   

 

J’ose prudemment avec lucidité ! 

 

Un exemple : l’usine que nous avons construite en Champagne en 2001 devient trop petite.  Nous avons donc fait en ce début d’année 2017 des plans d’extension avec l’architecte, et je suis allée sur place pour visualiser le projet et discuter avec les banquiers.  Le bâtiment voisin est très grand, deux à trois fois plus grand que nos besoins, mais est à vendre depuis deux ans suite à la faillite de son locataire.  Même si ça semblait fou, j’ai téléphoné partout jusqu’à trouver les propriétaires, visiter les lieux à plusieurs reprises, y amener notre architecte…  Notre experte comptable française hésitait entre me traiter de folle ou d’inconsciente ! 😊   Mon adjoint Albert, le gérant de Bister France au quotidien, était dans la même lignée, je pense !   

Ils ont maintenant admis que le projet tiendrait parfaitement la route si on trouvait deux autres locataires fiables pour ce bâtiment, ce que nous recherchons en collaboration avec l’actuel propriétaire.  Si nous ne les trouvons pas, nous n’achèterons pas ce grand bâtiment, mais sinon, le projet est très enthousiasmant !   Je fonce … prudemment 😊

 

Un conseil que j’aurais aimé recevoir plus jeune

 

"Wish it, dream it, do it !"

 

Le réseau et moi 

 

Une découverte.

 

Contact

 

Site Internet

Page Facebook