Imprimer Envoyer à un ami
Envoyer à un ami
Vos coordonnées :

Votre nom :
Votre email :
Coordonnées de vos ami(e)s :
Nom :   Email :
 
 
 
 
 
 

Sabine Heiderscheidt


Pro du rangement et des intérieurs où on se sent bien

Mon activité

Je range, trie, désencombre, organise, réaménage, valorise et optimise les espaces de vie et de travail. Après, tout est plus simple et agréable.

Mes outils sont le Feng Shui et mon sens inné et acquis du pratique et du joli.

Ça s’appelle Range trie aime. Parce que après avoir rangé et trié, on aime le résultat et on a de la place pour l’essentiel.

Mon parcours

J’ai une formation en langues germaniques. Je voulais être prof, puis j’ai changé d’avis. J’ai travaillé dans la distribution pour l’horeca, puis dans un centre thermal, puis dans une compagnie d’assurances.

Aujourd’hui, j’ai trois activités : faire de l’e-marketing dans une grande société, assister mon homme dans notre magasin Vive le vin et gérer toute seule Range Trie Aime.

Le déclic

Le déclic de notre entreprise est venu de mon mari qui voulait travailler pour lui. Le déclic de mon activité est venu de l’envie d’exploiter ma passion du rangement et de simplifier la vie.

Ma personnalité dans mon entreprise

J’aime les objets et l’idée qu’ils ont une petite âme. Ils sont outils, souvenirs ou juste beaux. Il y en a souvent beaucoup trop, il faut alors trouver la bonne personne, celle qui en a besoin et qui prendra le relais.

Il y a toute une dimension de responsabilité de consommation dans mon activité. Ça me va très bien.

L’entrepreneuriat et moi

Pour moi, entreprendre, c’est se donner une chance de construire quelque chose de personnel, de typique qui est ce que c’est parce que c’est telle personne qui l’a fait et pas une autre.

Une anecdote

Souvent, après une journée de rangement avec une cliente, elle me regarde un peu comme si j’étais une drôle de bête et me demande « Et donc, tu aimes vraiment ça, ranger ? ». Et je réponds « Ah oui, j’adore. »

Chacun son truc ! On a tous des compétences différentes, il n’y a pas de mal à aller chercher chez les autres celles qu’on n’a pas. Moi, je range, toi tu calcules ou tu dessines ou tu cuisines ou …

Un conseil que j’aurais voulu recevoir plus jeune

« Tout est possible. »

Certes, il y a plein de facteurs extérieurs et de choses sur lesquelles on n’a pas d’influence, mais c’est important de savoir qu’on peut toujours décider comment on réagit et ce qu’on fait. Et là, il n’y a que les limites qu’on s’impose à soi-même. Donc, tout est possible. Cqfd.

Le réseau far et moi

Je ne sais pas encore, mais je me réjouis !