Imprimer Envoyer à un ami
Envoyer à un ami
Vos coordonnées :

Votre nom :
Votre email :
Coordonnées de vos ami(e)s :
Nom :   Email :
 
 
 
 
 
 

Aléna Deckers


Mon parcours

L’appareil photo me démange depuis l’enfance. Petite, je fouille énormément dans les vieux albums quitte à grimper dans les armoires. 

J’ai le sentiment que je me construis entre autre de ces images que je découvre, qui m’en disent beaucoup sur qui je suis, sur l’histoire de ma famille, sur les enfants qu’un jour mes parents ont été. 

Toujours en quête d’approfondir ma connaissance de moi-même et des autres, j’entreprends des études de psychologie de l’enfance à l’UCL qui me passionneront. J’obtiens mon diplôme et commence rapidement à exercer ce métier passionnant mais également épuisant émotionnellement quand on est une jeune maman et qu’on travaille avec des enfants en souffrance.

Un jour, à la place d’une bague, je reçois mon premier Réflex en guise de demande en mariage. Puis tout s’enchaine, jusqu’à aujourd’hui où je décide de mettre en partie mon travail de psychologue entre parenthèse afin de profiter des opportunités qui s’ouvrent à moi dans ce domaine. 

Le déclic

C’est à la naissance de mon premier enfant que j’ai réalisé le plaisir que je prenais à immortaliser les petits moments du quotidien en leur donnant un regard différent. Ce sont ensuite les petits coups de pouce de la vie, les opportunités qui s’offrent à vous et les retours bienveillants et encourageants qui m’ont donné l’envie de me lancer pleinement. Petit à petite, je me rends compte que les images qui comptent vraiment pour moi sont celles qui représentent le quotidien, le vrai. Je n’aime pas les mises en scène. Je cherche à donner à l’image un caractère authentique. C’est pour cela que je développe actuellement le concept des « reportages au quotidien ». 

Ma personnalité dans mon entreprise

Je suis quelqu’un qui aime la relation, le contact. Je cherche à transmettre dans mes photos les émotions, les échanges, les liens qui nous construisent.  

L'entrepreneuriat et moi

Comme une chance. La chance de pouvoir créer et développer un projet qui nous tient à coeur. S’épanouir dans un métier que l’on aime et pouvoir gérer ce projet de A à Z c’est beaucoup de  travail, un peu de stress, ce sont des responsabilités, mais c’est surtout une chance de pouvoir vivre de ce qui nous passionne. J’ai eu énormément d’encouragements et de soutien de la part de mon mari, de ma famille et je les remercie. Sans eux je n ‘aurais certainement pas osé me lancer. 

Un conseil que j'aurais aimé recevoir plus jeune

Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise voie professionnelle, ce qui compte c’est de savoir s’écouter. Beaucoup de choses sont possibles lorsque l’on croit en soi et lorsque l’on se donne les moyens d’y arriver.

Le réseau far et moi

Je découvre ce réseau et je pense que c’est une réelle opportunité de soutien lorsque l’on se lance. J’aurais aimé les découvrir plus tôt !

Page Facebook