Imprimer Envoyer à un ami
Envoyer à un ami
Vos coordonnées :

Votre nom :
Votre email :
Coordonnées de vos ami(e)s :
Nom :   Email :
 
 
 
 
 
 

Stéphanie Meyer


Je n’aurais jamais osé imaginer que l’on puisse vivre de son art, encore moins que je puisse un jour vivre de mes créations de bijoux…

Dès l’enfance, j’écume les échoppes des marchés de vacances à la recherche de perles : les matières, les textures, les couleurs et les formes m’enchantent. Je les garde précieusement. C’est à l’adolescence que je commence à créer des bijoux - que je réserve uniquement à mes proches, ma maman, mes amies. Mais je n’ose pas aller plus loin.

Tout ce qui a trait à l’art, la créativité, les pensées, la culture m’attire comme un aimant : j’ai envie d’étudier le stylisme et durant une première année en histoire de l’art, puis mes études de prof de français et religion, je me nourris d’expos, de littérature, d’art. Je suis particulièrement touchée par les courbes, les couleurs et les thèmes de l’Art Nouveau.

She just can't be chained
To a life where nothing's gained
And nothing's lost*

Confrontée au monde réel et adulte, j’ai longtemps l’impression que créer des bijoux, ce n’est pas sérieux, encore moins viable financièrement. Au fond de moi pourtant, je sais que je veux être indépendante.  Il me faudra du temps pour trouver le courage de me lancer.

There's no time to lose, I heard her say*

Après mes études, je ne veux pas enseigner. J’aime les commerces locaux et familiaux et je prends la gestion d’une boutique de thé. Cela me donne l’occasion d’apprendre : les produits de bouche et leur histoire, leur provenance, la gestion du personnel et des stocks, la relation avec les clients.

Au bout de trois ans, lorsque je quitte mon emploi, sans rien entre les mains, je sais que je vais faire des bijoux. Je vais créer, transmettre et sublimer la féminité.

Don't question why she needs to be so free
She'll tell you it's the only way to be.

Who could hang a name on you?
When you change with every new day*

Dans le même temps, depuis toujours, je m’imprègne de musique, de tous styles et de tous temps. J’aime la musique pour ce qu’elle fait à l’âme, j’écoute au-delà des sons et des mots. Ce qui m’intéresse, ce sont les idées, les messages, les contextes, les bouleversements sociaux et culturels… et la Femme, la Femme indépendante et libre, qui s’assume, prend sa place.

Baptiser chaque collection d’un titre de musique s’est imposé comme une évidence : musique et matière se répondent dans une danse en l’honneur de la femme, de chaque femme, et de ce qu’elle a d’unique.

Jouer avec la musique est aussi l’occasion pour moi de partager les morceaux qui me tiennent à cœur, une autre manière de mettre de moi-même, avec sincérité, dans mes créations.

L'entrepreneuriat et moi

Une aventure « tout-terrain ».

Un conseil que j'aurais aimé avoir recevoir plus jeune

Aie confiance en toi. Peu importe ce que font les autres, ton chemin est juste à toi, et à le droit d’être.

Le réseau far et moi

Une belle opportunité de partager des sentiments et des expériences communs. 

Site internet

Page Facebook