Imprimer Envoyer à un ami
Envoyer à un ami
Vos coordonnées :

Votre nom :
Votre email :
Coordonnées de vos ami(e)s :
Nom :   Email :
 
 
 
 
 
 

Syndrome de l'imposteur, quand tu nous tiens!


 
Syndrome de l’imposteur, quand tu nous tiens!
 
 
 

Vous l’entendez, cette petite voix qui vous répète inlassablement que vous n’êtes pas à la hauteur, et que le monde entier s’en apercevra un jour? C’est le syndrome de l’imposteur, qui vous empêche d’avancer. Heureusement, il existe des clés pour le contrer.
 
 
 
“Je me sens illégitime”, “J’ai l’impression de ne pas m’y connaître”, “Elle/Il ferait ça mieux que moi!”, “Que vais-je apporter de plus?”, “Et si mon client comparait avec un autre, je serais foutu!”… Ces questions ne vous sont pas inconnues? Peut-être êtes-vous atteint du syndrome de l’imposteur, comme 60 à 70 % des indépendants.
 
Le syndrome de l’imposteur, c’est quoi?
Il s’agit du sentiment de ne pas mériter votre place, de l’avoir usurpée même. Une sensation désagréable de ne devoir vos réussites qu’à la chance et non pas au mérite, et ce, malgré des preuves objectives de vos compétences. Résultat: vous avez l’impression de duper vos clients et craignez qu’ils ne vous démasquent un jour. Rassurez-vous, cela se soigne!
 
4 conseils pour en venir à bout
“L’estime de soi n’est jamais acquise: elle se construit à coup de succès, même minimes!”

1. Dressez votre diagnostic personnel
Comme tout le monde, vous avez des failles, des défauts, mais sans aucun doute encore plus de qualités, et ce sont ces dernières que vous devez mettre en avant. Pour y parvenir, faites un bilan personnel, en définissant vos petits et grands pouvoirs. Comment?
Demandez à vos proches (famille, amis…) et à votre entourage professionnel (ex-clients, actuels et potentiels), de lister vos qualités principales. Cela vous permettra de booster votre confiance en vous et de les “intégrer”.
 
  • Réalisez les tests de personnalité disponibles sur les sites suivants: www.mareussite.com et www.profil4.com. Vous aurez ainsi une vue détaillée de vos atouts.
 
2. Demandez du feedback
Ils sont les mieux placés pour faire un retour objectif sur votre travail. Alors communiquez un maximum avec eux, tentez de susciter leur feedback, et soyez ouverts à leurs commentaires, même négatifs. Montrez-leur que vous êtes accessible et flexible. Inutile d’en faire des tonnes: quelques phrases simples, telles que “N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez”, “Appelez-moi quand vous voulez pour en discuter” suffiront à les faire se sentir en confiance! Et vous, à réaliser à quel point vous êtes doué.
 
 3. Célébrez vos réussites
Parfois, il faut apprendre à faire taire cette voix intérieure qui vous martèle que vous êtes le vilain petit canard de l’histoire. Réveillez-vous: vous êtes un cygne! Pour vous en convaincre, prenez l’habitude de fêter vos réussites. L’estime de soi n’est jamais acquise: elle se construit à coup de succès, même minimes, que l’on octroie au mérite! Alors récompensez-vous; un client heureux, ça vaut bien un moelleux!
 
4. Entourez-vous d’optimistes
Participez à des activités de networking - comme celles organisées par le Réseau Far: vous y rencontrerez des entrepreneurs qui partagent le même quotidien et qui ont peut-être connu ce syndrome de l’imposteur. Pour booster votre self esteem, rien de tel, en outre, que d’ajouter des cordes à votre arc en vous inscrivant à des programmes de formation, souvent fréquentés par des profils enthousiastes qui ne lâchent rien. Ça tombe bien, c’est ce qu’on fait dans le réseau Far. Nois proposons des Créapéros et des formations en journée ou en soirée. 
 

Vous nous rejoignez?
Pour participer à l’une de nos activités ou en savoir plus, 
 
 
 
Consultez notre agenda
 
 

À bientôt, en ligne, comme en vrai…

Bénédicte Philippart de Foy
Fondatrice du réseau F.a.r 
Co-fondatrice de Créapme