Imprimer Envoyer à un ami
Envoyer à un ami
Vos coordonnées :

Votre nom :
Votre email :
Coordonnées de vos ami(e)s :
Nom :   Email :
 
 
 
 
 
 

Anne Colonval


Mon parcours  

Après des études universitaires en France, je rêvais de partir faire un grand tour « sac à dos »en Amérique latine. L’amour m’a fait changer de perspectives et c’est finalement en Belgique que j’ai atterri… pas vraiment le pays exotique dont je rêvais !! Les débuts ont été un peu rudes : pas de réseau, un diplôme pas vraiment reconnu, un environnement néerlandophone et un ciel si bas qu’un canal s’est pendu. Finalement, je me suis laissé apprivoiser par ce petit pays authentique, au peuple si chaleureux et bon vivant. J’ai même pris l’accent, à la grande joie de ma mère qui adore quand je lui téléphone et que je lui raconte ma vie bruxelloise.

D’un point de vue professionnel, j’ai très rapidement évolué dans le monde de l’hôtellerie, en travaillant à chaque fois dans des petites structures familiales. Grâce à un environnement managérial assez peu cloisonné, j’ai eu la possibilité de développer un large éventail de compétences, dont je profite pleinement aujourd’hui pour concrétiser mon projet dans l’alimentation durable et l’agriculture urbaine.

 

Le déclic 

C’est en visionnant un reportage sur l’entreprise anglaise Growing Underground que le déclic s’est produit. Très concernée par les questions environnementales et l’alimentation durable, j’avais trouvé un modèle qui allait me permettre de semer ma petite graine citoyenne dans le terreau social et économique de mon quartier ! Le terrain est ensuite resté en friche dans ma tête pendant 2 bonnes années et il a fallu un licenciement, belle opportunité de changement professionnel, pour que mon projet commence à germer. Depuis lors, l’idée est devenue passion et tous les moyens ont été mis en œuvre pour arriver à une phase de concrétisation : longs moments de réflexion et de recherche d’informations, accompagnement par Village Partenaire, participation au Greenlab 2017, développement du réseau, sélection des fournisseurs, test de production maison…

 

 Les traits de ma personnalité dans mon entrepris

La vie me parait bien trop courte pour ne vivre qu’une seule expérience et j’ai décidé de changer de trajectoire avec pour objectif de créer mon propre emploi, une activité plus en phase avec mes valeurs et mes aspirations profondes. La liberté de faire mes propres choix, la responsabilité et l’engagement, l’ouverture d’esprit, le plaisir et l’authenticité en sont les premiers piliers.

A 47 ans, revêtir l’habit de chef d’entreprise me semble être une ambition très stimulante et une belle opportunité pour réunir en un même endroit ce que je suis, ce que j’ai appris et ce que j’aime.

 

L'entreprenariat et moi

Mener sa barque tout seul, c'est tout un chemin. Avec des mers d'huile, des tempêtes et tout d’un coup un bon petit vent arrière qui nous fait avancer à grande allure. C'est souvent difficile mais le tout pour moi est de maintenir le cap, même si la voie n'est pas toujours celle que l'on avait envisagé. Je suis en chemin pour devenir indépendante et ma liberté et mes apprentissages surpassent au quotidien ce sentiment de solitude et de découragement que j'ai parfois.

Je me rends compte qu’un des facteurs clé de la réussite entrepreneuriale, c’est le réseau et le fait de savoir bien s’entourer. Ces derniers temps, j’ai rencontré de très belles personnes, des gens qui m’encouragent et qui contribuent à ce que je garde mon enthousiasme, ma persévérance et ma motivation. Je suis également très soutenue par ma famille qui est pourtant loin d’avoir la fibre entrepreneuriale.

 

Une attitude qui me caractérise

J’aime observer, découvrir, apprendre et comprendre. Je suis curieuse et enthousiaste, au risque parfois de me disperser ou de me mettre trop de pression. Les voyages sont par exemple pour moi une grande source de joie car ils me permettent d’aller à la rencontre d’environnements différents, de nouveaux modes de vie, de nouvelles personnes.  

 

Un conseil que j'aurais aimé recevoir plus jeune

Aucune idée. Les « j’aurais dû » ou « j’aurais aimé » n’ont pas beaucoup de sens pour moi. J’aime bien être pragmatique et bénéficier des conseils de mon entourage dans le moment présent pour aller de l’avant. Regretter des choses qui ne se sont pas produites dans le passé ne me parait pas utile.

 

Le réseau Far et moi

C’est un beau terreau de rencontres, d’échanges, d’inspiration et d’entraide. Un peu comme en permaculture, la diversité et la qualité des relations interpersonnelles dans le réseau peuvent créer de belles synergies.

 

Mon site internet 

Ma page Facebook