Imprimer Envoyer à un ami
Envoyer à un ami
Vos coordonnées :

Votre nom :
Votre email :
Coordonnées de vos ami(e)s :
Nom :   Email :
 
 
 
 
 
 

Laurence Dubuisson



•          Mon parcours

C’est à l’âge de 12 ans que j’ai pensé pour la première fois devenir photographe professionnelle;  je venais de recevoir mon tout premier appareil photo, je passais mon temps à prendre des clichés de tout le monde et j’adorais faire poser mes amis.

Pourtant, le temps avançant, je me découvrais aussi des affinités avec la décoration. Au moment de faire un choix pour orienter mes études, j’hésitais entre l’architecture d’intérieur et la photo. Mon choix pour la photographie, m’a permis de découvrir la photo d’architecture. C’était finalement une chouette façon de lier ces deux domaines qui me tiennent à cœur.

De plus,  je n‘étais pas très à l'aise avec le fait de faire prendre la pose à des modèles. Au moins en photo d’architecture, les bâtiments, eux, ne bougent pas! 

·       Le déclic

À mon arrivée sur le marché du travail, j’ai cherché du boulot pendant un certain temps mais en pleine crise financière, les studios photos fermaient les uns après les autres.

C’est alors que j’ai eu l’opportunité de reprendre le commerce dans lequel je me fournissais en matériel. La grande aventure commençait…  j’ai repris son studio, je me suis accrochée et je me suis lancée dans les séances photos et reportages avec des modèles “plus vivants” :)

Au fil du temps, c’est un domaine que j’ai apprivoisé et affiné. 

Aujourd'hui, je me spécialise dans la photographie de grossesse et de nouveau-né, j’ai d’ailleurs participé à plusieurs workshops avec des photographes de renom dans ce domaine. C’est vraiment un type de séance photo qui me tient à cœur et qui m’offre une relation avec les clients tout à fait particulière, spéciale.  Et  dès que l’occasion d’une commande en photographie d’architecture se présente, c’est toujours un réel plaisir de mettre de beaux projets en valeur par le biais de mon travail.

 •          Une anecdote qui me décrit bien 


Il m’arrive régulièrement lors de séances photos avec des nouveau-nés, des bébés ou des enfants que les parents me fassent cette remarque: "j'admire votre patience!". Je trouve toujours cela très (amusant ?) parce que je suis plutôt de nature assez nerveuse au quotidien.
 

•           Le réseau far et moi

Le réseau far est pour moi une manière de rencontrer des personnes qui connaissent les mêmes situations que moi, d’échanger des conseils, de créer des liens professionnels et ainsi se sentir moins seule dans le monde de l'entrepreneuriat.

•          Un conseil que j'aurais aimé avoir reçu quand j'étais plus jeune 


Avant de me lancer j'aurais voulu qu'on me conseille de prendre du temps pour moi et d'apprendre à dire non aux clients quand cela ne me correspond pas.

Car issue d’une famille d’entrepreneurs, l’entrepreneuriat et ses spécificités ne m’étaient pas inconnus: les innombrables heures de travail, l’indispensable conscience professionnelle, le souci du détail mais sans oublier les fameuses péripéties du quotidien de l’entrepreneur. Être indépendant ça n’a rien de simple même si tous les jours (ou presque) je fais ce que j’aime!

 Mon site internet 

Ma page Facebook

Ma page Instagram