Imprimer Envoyer à un ami
Envoyer à un ami
Vos coordonnées :

Votre nom :
Votre email :
Coordonnées de vos ami(e)s :
Nom :   Email :
 
 
 
 
 
 

Ariane Herman


Une librairie généraliste francophone qui met en avant des livres québécois, féministes  et LGBT, sélectionnés par deux passionnées à l’écoute de leurs client.e.s.

Mon parcours

Je suis juriste de formation et j’ai travaillé pendant 25 ans dans le secteur public de l’aménagement du territoire en Région bruxelloise.

Grâce à mes nombreux amis gays, j’ai connu dans les années 80 le milieu queer, ses fêtes, ses revendications et sa culture.

J’ai découvert le milieu du livre québécois dans les années 90, grâce à mon frère éditeur au Québec.

Par mes fonctions et mes centres d'intérêt, j’ai pu me créer un réseau tant dans le milieu politique que culturel et socio-culturel bruxellois.

Le déclic

TULITU a été portée par deux amies, qui partagent la même passion pour le livre.

J’ai rencontré la libraire montréalaise Dominique Janelle au stand Québec Édition de la foire du livre de Bruxelles en 2009. Depuis, nous nous sommes rencontrées deux à trois fois par année tant à Bruxelles qu’à Montréal, partageant nos lectures et nos idées.

L'annonce en janvier 2013 de la fermeture de la librairie Darakan rue du Midi à Bruxelles a été le déclic : créer une nouvelle librairie et reprendre le flambeau de cette librairie emblématique pour la promotion de la culture LGBT et faire la promotion de la littérature québécoise et féministe.

L'entrepreneuriat

L’entrepreneuriat permet d’assumer ses propres choix, de défendre ses valeurs, en bref d’être soi-même !

Les traits de ma personnalité dans mon entreprise

Je suis une femme engagée, voulant défendre mes valeurs de tolérance et de solidarité.

J’aime le contact avec les gens pour leur faire partager mes passions.

Une anecdote qui me décrit bien  

J’organise en moyenne deux événements par semaine le soir à la librairie car je souhaite que TULITU soit un lieu d’échanges et de découvertes.

Comme les événements se finissent toujours tard, mes amis m’ont rapidement conseillé de réduire le nombre d’événements pour ne pas m’épuiser.

Mais pour moi, c’est inenvisageable car justement ce sont ces rencontres qui me donnent l’énergie, qui me nourrissent.

La fatigue physique peut être vite oubliée lorsque l’on reçoit des messages chaleureux de client.e.s heureux d’avoir rencontré des auteur.e.s.

Un conseil que j'aurais aimé recevoir plus jeune

Toujours rester soi-même

Le réseau Far et moi

Une belle opportunité pour échanger ses expériences de femmes indépendantes.

www.tulitu.eu

facebook TULITU

crédit photo @laetitiabica