Imprimer Envoyer à un ami
Envoyer à un ami
Vos coordonnées :

Votre nom :
Votre email :
Coordonnées de vos ami(e)s :
Nom :   Email :
 
 
 
 
 
 

Rita Cosi


La Chocolaterie du Haut Clocher

Il est des passions qui sont nées en vous et qui attendent patiemment le bon moment pour se réaliser ...
C’est le cas de « La Chocolaterie du Haut Clocher » !

Après un parcours quelque peu atypique pour une femme dans sa carrière professionnelle. De secrétaire comptable à chauffeur international de camion Rita COSI finira par craquer pour sa passion. Elle reprend pour son plaisir, une formation chef d’entreprise « Chocolatier Confiseur »à l’IFAPME de Villers le Bouillet. 

Concrètement …

Une rencontre déterminante avec sa formatrice, Dominique DELVAUX, une tonne d’audace, des litres de courage et un soupçon (et c’est peu dire) de détermination, « La Chocolaterie du Haut Clocher » prend naissance. Le projet est une chocolaterie en activité complémentaire mais le destin en a décidé autrement, 3 jours avant l’ouverture, Rita reçoit son C4. Son employeur l’a licenciée, elle n’a d’autre choix que de se lancer à titre principal.

Ouvrir un commerce est presque accessible à tous, c’est le tenir, le développer et le faire grandir qui est le plus grand challenge. Rita COSI va se battre au quotidien, ne jamais lâcher prise, croire en son rêve et au jour d’aujourd’hui, le challenge devient une réussite qui ravit tout le monde, les clients gourmands, les passionnés de chocolat, son entourage qui profite des « expériences » et de son bonheur. 

Rita COSI, c’est une femme entrepreneur déterminée, elle n’imagine pas une réussite sans le partage de passions, des talents de ses partenaires et surtout la valorisation de son terroir !  

Chocolatière de talent donc, et dotée d’une belle créativité et d’une touche de culot, ce qui lui permet de créer des chocolats de qualité, originaux, parfois carrément « osé » et surprenant, comme ses chocolats à « La Curtius » (bière Liégeoise), au « Safran de Cotchia » ou à base des apéritifs de Ciloé avec qui elle a créé les coffrets « pecket / chocolat ».

Un incontournable est son Elixir au chocolat, presque une star de la Chocolaterie à lui tout seul pour lequel un projet Explor sera mis en route en 2014 pour une exportation vers la France et en 2015 vers l’Italie.

A ce jour …

Septembre 2013, La Chocolaterie du Haut Clocher a fait un pas supplémentaire dans son perpétuel voyage vers le perfectionnement, après avoir engagé une première personne en novembre 2012, après seulement 1 an d’existence, son mari Marc, elle ré ouvre ses portes après deux mois de « pause » pour agrandir la Chocolaterie et s’équiper de nouveau matériel afin de satisfaire la demande grandissante de ses clients, d’assurer la fourniture de quelques épiceries fines qu’elle a sélectionné en région liégeoise et des entreprises pour qui elle développe volontiers des produits uniques et personnalisés aux couleurs de l’entreprise.  En décembre, une troisième personne viendra renforcer l’équipe pour les emballages des cadeaux d’affaire.

Reconnue par le public, par ses proches, elle a également obtenu une reconnaissance « officielle » et non des moindres, puisqu’elle a été élue « Manager de l’année » pour la région Huy/Waremme, couronnée en plus par le prix de « LA Hutoise de l’année ».  Elle a également été sélectionnée dans les finalistes de la province de Liège pour le Grand Prix Wallon de l’Entreprenariat en 2012 et en 2013. 

F.A.R. et moi …

Avant même le début de mon activité en novembre 2011, Dominique DELVAUX m’avait parlé des avantages de « résauter », début 2012, j’ai assisté en remplacement d’une autre participante à un petit déjeuner FAR et j’ai directement accroché à ces réunions de femmes entrepreneurs. « Elles vous permettent de « lever la tête du guidon », de partager des infos & expériences et même de faire des affaires ! »